Nos résultats

Une deuxième année record consécutive

Le poids total des appareils électriques et des ampoules collectés est à nouveau en hausse.

128 467 tonnes de luminaires et d’électro mis au rebut
Lors de la deuxième année de la crise sanitaire, en 2021, nous avons collecté plus que jamais auparavant.

11,1 kg par personne, c’est la quantité d’appareils et de luminaires obsolètes que le Belge moyen a déposés dans nos points de collecte en 2021. Soit une augmentation de pas moins de 3,7 % par rapport à 2020, l’année record précédente. Pour la deuxième fois consécutive, nous avons connu l’effet « rangement et tri » de la pandémie de coronavirus. Les entreprises aussi sont entrées en action au cours de la deuxième année de crise. En 2021, le poids total des équipements professionnels mis au rebut a augmenté de près de 50 %. Nous constatons un effet similaire dans les ampoules et luminaires collectés. Au début de la crise du coronavirus, les projets de remplacement des anciens éclairages ont été réduits dans un premier temps. Mais en 2021, ces activités ont repris, augmentant de 14 % le poids des anciens luminaires collectés.

123 840 tonnes(2020)
128 467 tonnes

collectées en 2021

Une augmentation de 3,7 %

Volumes collectés (en tonnes) par catégorie :

Gros blanc (par exemple lave-linge)

32 148(2020)
34 373(2021)
+6,9 %

Réfrigération-surgélation (par exemple frigos)

21 246(2020)
22 724(2021)
+7 %

Ampoules

1 282(2020)
1 460(2021)
+13,9 %

Autres (des GSM jusqu’aux tondeuses à gazon)

53 208(2020)
52 118(2021)
-2 %

Détecteurs de fumée

16(2020)
18(2021)
+12,5 %

Téléviseurs & moniteurs

11 330(2020)
10 921(2021)
-3,6 %

Appareils professionnels

4 611(2020)
6 853(2021)
+48,6 %
41 millions d’appareils

Le poids collecté a augmenté, mais le nombre d’appareils collectés a légèrement diminué de 6,3 % par rapport à 2020.

43 718 439 (2020)
40 955 401 appareils

collectés en 2021

Une augmentation de 6,3 %

Si l’on regarde le nombre d’appareils
par catégorie, cela se présente comme suit :

Gros blanc (par exemple lave-linge)

600 683(2020)
623 299(2021)
+3,8 %

Réfrigération-surgélation (par exemple frigos)

472 187(2020)
501 918(2021)
+6,3 %

Ampoules

8 115 625(2020)
8 611 652(2021)
+6,1 %

Autres (des GSM jusqu’aux tondeuses à gazon)

33 608 612(2020)
30 294 011(2021)
-9,9 %

Détecteurs de fumée

140 047(2020)
167 545(2021)
+21,2 %

Téléviseurs & moniteurs

780 985(2020)
754 743(2021)
-3,4 %
La raison de la diminution du nombre de pièces collectées, alors que le poids augmente, se trouve principalement dans la catégorie « Autres ». Une augmentation remarquable est constatée pour les détecteurs de fumée. Depuis 2020, ils sont obligatoires dans tous les foyers, et après dix ans, il est préférable de les apporter à un point Recupel et de les remplacer par de nouveaux.
Pourcentage de collecte Belgique *

Le taux de collecte compare la quantité d’équipements électriques et électroniques nouvellement mis sur le marché avec la quantité collectée (en poids). À cette fin, les acteurs de l’ensemble de la chaîne e-waste (déchets électroniques) indiquent combien d’appareils ils ont mis sur le marché, collectés ou traités, et quelle est leur destination. En 2020, c’était plus de 159 000 tonnes au total, selon les chiffres de la plateforme de reporting BeWeee. Il s’agit de la somme des déclarations via Recupel et des près de 36 000 tonnes que les entreprises ont déclarées directement à BeWeee.

Ainsi, pour 2020, nous atteignons un taux de collecte de 54,8 %. C’est 8 % de mieux qu’en 2017, mais on est encore loin de l’objectif européen de 65 %. Les résultats pour 2021 ne sont pas encore disponibles. Ceux-ci seront publiés sur le site web de BeWeee à l’automne 2022.

Remarque importante : le volume des appareils électr(on)iques sur le marché ne cesse de croître. Rien qu’au cours des cinq dernières années, l’augmentation a été de 10 %. Le défi d’atteindre le taux de collecte de 65 % est donc encore plus grand.

*(chiffres hors panneaux solaires, qui ne relèvent pas de Recupel, mais de PV Cycle)

Chiffres de réutilisation
3 759 428 kgd'appareils ont été réutlisés

La réutilisation est une solution écologique de qualité pour les appareils en fin de vie et présente également des avantages sociaux considérables. L’organisation de la réutilisation crée des emplois, en particulier pour les personnes n’ayant pas facilement accès au marché du travail régulier, et fournit une offre abordable aux personnes à faibles revenus. Il est donc bon d’accorder de plus en plus d’attention à la réutilisation sous différents angles. Au total 3 759 428 kilogrammes ont été réutilisés.

© Jasper Leonard
1 657 518 kgmagasins d’occasion et centres de réutilisation

Les magasins de recyclage et les centres de réutilisation ont pu vérifier plus d’un million et demi de kilos d’appareils électros déclassés, les réparer quand c’était possible et les remettre en circulation.

1 195 668 kgpartenaires ayant signé la Charte

Certains de nos opérateurs de collecte, tels qu’Out of Use et CTG, organisent également le recyclage des appareils qu’ils collectent, ce qui a représenté 1 195 668 kilogrammes l’année dernière.

©Adobe Stock
906 242 kgmembres

De plus en plus de nos membres, producteurs et distributeurs d’électro, prennent le train de la réutilisation en marche. En 2021, ils ont eux-mêmes remis sur le marché 906 242 kilogrammes d’appareils mis au rebut ou renvoyés.

Nos résultats en matière de recyclage
93,7 % de l’e-waste reçoit une valorisation utile

C’est 1 % de mieux qu’en 2020. Nos entreprises de transformation ont pu recycler 79,8 % des appareils, ampoules et luminaires collectés en matières premières utilisables. 12,5 % ont en outre été incinérés pour produire de l’énergie. Enfin, 1,4 % a été récupéré comme « matière première auxiliaire » pour soutenir d’autres processus.

Par catégorie :

Gros blanc

100 %
Matériaux ferreux
100 %
Matériaux non ferreux
94,2 %
Plastique
76,5 %
Autres
93,8 %
RÉSULTAT PAR FRACTION
85 %
OBJECTIF LÉGAL

Réfrigération-surgélation

99,9 %
Matériaux ferreux
99,6 %
Matériaux non ferreux
97,5 %
Plastique
78,7 %
Autres
97,4 %
RÉSULTAT PAR FRACTION
85 %
OBJECTIF LÉGAL

Ampoules

94,5 %
Matériaux ferreux
85,4 %
Matériaux non ferreux
100 %
Plastique
95 %
Autres
94,9 %
RÉSULTAT PAR FRACTION
80 %
OBJECTIF LÉGAL

Autres

100 %
Matériaux ferreux
99,6 %
Matériaux non ferreux
95,5 %
Plastique
61,8 %
Autres
91,9 %
RÉSULTAT PAR FRACTION
80 %
OBJECTIF LÉGAL

Téléviseurs et moniteurs

100 %
Matériaux ferreux
100 %
Matériaux non ferreux
90,6 %
Plastique
88,9 %
Autres
93,4 %
RÉSULTAT PAR FRACTION
80 %
OBJECTIF LÉGAL

Par flux de matériaux

Matériaux ferreux 100 %
Matériaux non ferreux 100 %
Plastique 95 %
Autres 75,1 %

Objectif légal

Matériaux ferreux 95 %
Matériaux non ferreux 95 %
Plastique 80 %
En 2021, nos résultats en matière de recyclage ont à nouveau été bien supérieurs aux objectifs européens. À quelques exceptions près, nous avons encore enregistré des chiffres aussi bons, voire meilleurs, pour chaque type de matériau et pour chaque fraction.
Notre réseau de collecte
544parcs à conteneurs

Les parcs à conteneurs constituent une plaque tournante essentielle dans une économie circulaire. La Belgique en compte 544.

11 697 points de collecte

Les magasins qui vendent des appareils électr(on)iques sont légalement tenus de reprendre les appareils usagés similaires des clients en vue de leur traitement. À cette fin, ils peuvent s’inscrire comme points de collecte. On dénombre 11 697 points de collecte en Belgique. Parmi ceux-ci, 2 984 magasins disposent également d’un point Recupel : des conteneurs pratiques pour la collecte du petit électro et des ampoules.

29centres de réutilisation

La réutilisation est la meilleure option pour les appareils dont vous n’avez plus besoin, mais qui fonctionnent encore ou peuvent être réparés. À cette fin, vous pouvez vous rendre dans un centre de réutilisation, où les réparations éventuelles sont effectuées et où les appareils sont préparés pour leur revente dans un magasin de seconde main. En 2021, Recupel a collaboré avec 29 centres de réutilisation.

88« chartristes »

En 2021, nous pouvions compter sur un réseau de 88 partenaires ayant signé la Charte, dont 75 entreprises de collecte et 13 entreprises de transformation. Les entreprises peuvent s’adresser directement à un partenaire de la Charte pour traiter leurs déchets électroniques.